Avis aux ressortissants français venant en Algérie avec une carte d’identité française déclarée perdue ou volée

Il vous est fortement déconseillé de voyager avec une carte d’identité française déclarée perdue/volée auprès des autorités françaises, même si vous l’avez retrouvée entre temps.

Vous serez, en effet, bloqué à l’aéroport par les autorités algériennes lors de votre voyage retour, dans l’attente des vérifications nécessaires pour régulariser votre situation.

Plus d’informations sur le laissez-passer.

publié le 27/04/2017

haut de la page