Bourses scolaires

Dans les établissements d’enseignement français à l’étranger, les familles doivent s’acquitter des frais de scolarité pour leurs enfants. Afin d’aider les familles françaises ne disposant pas de ressources suffisantes pour couvrir ces frais, les pouvoirs publics français octroient des bourses par l’intermédiaire de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger (AEFE). Seuls les enfants fréquentant des établissements homologués par le Ministère français de l’Education nationale peuvent en bénéficier.

L’élève doit être :

1 - de nationalité française.
2 - résider avec au moins l’un de ses parents en Algérie.
3- être inscrit au registre mondial des Français établis hors de France.
4- avoir atteint l’âge normal d’entrée en maternelle petite section, soit 3 ans dans l’année civile de l’année scolaire. Les enfants nés à partir du 1er janvier 2018 sont exclus du dispositif des bourses.
5- être scolarisé dans un des établissements homologués de la circonscription consulaire.

PREMIER CONSEIL CONSULAIRE DE BOURSES SCOLAIRES (2020-2021)

Sont exclusivement examinées en CCB1 :

Les demandes de renouvellement pour les familles déjà installées dans la circonscription.
Les premières demandes concernant les familles déjà installées en Algérie.

publié le 25/11/2019

haut de la page